Le fauteuil d’Antonio SOUARE plus solide que jamais

0
95

 

APRES LA QUALIFICATION DU SYLI

La Guinée a obtenu sa qualification pour la prochaine coupe d’Afrique des Nations Cameroun 2022 ce 24 Mars à Conakry. Une courte victoire sur le Mali, mais d’une réelle importance pour le président Antonio SOUARE, à quelques semaines du renouvellement du comité exécutif de la Fédération Guinéenne de Football.

Le Comex de la Féguifoot Football peut exulter après la qualification du Syli pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations. Obtenu après une victoire sur le Mali, ce ticket pour le Cameroun a dû rester en travers de la gorge de ces personnes qui, depuis quelques semaines, se transforment en « apatrides » pour vouloir la défaite de la Guinée. Une défaite qui aurait tout naturellement été utilisée pour saper le moral du Comité Exécutif de la FGF à quelques semaines de l’Assemblée Générale élective (24 avril). Pour une première du Syli au Stade Général Lansana CONTE de Nongo, Antonio SOUARE et les siens ont frappé un grand coup, faisant taire une nouvelle fois toutes les critiques inutiles visant à saboter le bilan de l’actuel comité exécutif.

BOSS 1

Le président sortant a toutes les cartes en main

Président en titre, Antonio SOUARE dispose aujourd’hui d’une (voire plusieurs) longueur(s) d’avance sur tous ceux qui s’opposent à sa gestion du football guinéen et qui rêvent de prendre sa place. Il a aujourd’hui toutes les cartes en main pour consolider et défendre ce bilan pendant que les autres peinent à convaincre sur un projet encore flou sur le papier qu’ils espèrent soumettre au monde du football guinéen dans le but de solliciter ses suffrages.

Une seule chose à retenir, la Guinée est qualifiée pour la prochaine CAN avant même le match de la dernière journée et ce n’est pas qu’une qualification personnelle de Antonio SOUARE et de son équipe fédérale. C’est toute la Guinée qui est fière de participer une nouvelle fois à cette grand-messe continentale. Avec l’intention bien arrêtée d’ajouter une nouvelle page à son histoire.

La plus importante leçon à retenir, que nul ne peut contester : c’est sous « l’ère Souaré » que cette qualification est une nouvelle fois obtenue. Ce qui apporte un poids supplémentaire à son bilan.

Source HOROYA AC